Mise au point

Lorsque nous avons débuté notre campagne, nous nous sommes fixés une ligne de conduite. Elle reste toujours d’actualité.
Les supports de communication doivent servir à informer, à renseigner, et ne doivent pas être sources de désinformations.

Nous présentons notre projet, nous argumentons les actions à renforcer ou à mettre en place, tout en respectant l’éthique et les valeurs de notre sport :  Sport de fair-play où l’autocontrôle est traditionnellement de rigueur.
Se concentrer sur le développement du Tir à l’Arc, sur les enjeux fédéraux pour les 4 prochaines années, telle devrait être la ligne de conduite de cette campagne.

A bien des moments, nous avons dû faire face à une communication émaillée de nombreuses inexactitudes sur notre conduite, sur nos propos.  

Notre liste n’a jamais été sollicitée officiellement pour participer à un débat. A notre sens, certains échanges locaux, quel qu’en soit l’objectif polémique ou non, ne méritaient pas de surenchère et ne rentrait pas dans le caractère d’un débat d’idées, mais dans une bataille de forme.

Nous regrettons la mise en cause du travail des services de la fédération. A ce jour, toutes les affaires concernant des problémes de violence sont instruites selon une procédure validée par le Ministére chargé du sport. Nous rappelons aux personnes qui seraient informées de tels faits, qu’il est de leur devoir d’en informer les institutions afin de ne pas s’en rendre complice.

Sur ce sujet,  comme sur bien d’autres, au-delà d’énoncer des actions à mettre en place, nous avons développé dans notre communication ce que l’équipe actuelle a mis en place sur l’olympiade, et surtout ce que nous proposons de mettre en place pour les prochaines années.

L’essentiel est bien là, proposer un projet ambitieux, des actions réalistes avec des objectifs mesurables.

Notre liste restera fidèle à nos principes jusqu’au bout de cette campagne, en associant tous les acteurs de notre discipline pour la nouvelle olympiade.

Jean-Michel CLEROY